Accueil  >  OFFRES Location-Accession  >  COURSAN PSLA

COURSAN PSLA



A la fin de l’ère quaternaire, la basse plaine de l’Aude était encore un golfe profond isolé du large par le massif des îles de la Clape, «Insula Licia» ainsi appelée par les Grecs par analogie avec les collines rocailleuses et boisées de la Lycie en Asie Mineure et, plus tard «Ile d’Hélèque» par les Romains. L’Aude,
l Atax (la déréglée, la désordonnée) y déversait ses eaux deux fois plus chargées en limon que celles du Rhône (un litre d’eau = 20 gr de limon sec). Estimée à près de deux millions de mètres cubes par an, la masse des sédiments ainsi accumulée, comble assez rapidement cette mer intérieure, devenue au temps de l’occupation Romaine un lac appelé «Lac Rubressus» (lac rouge, en raison de la couleur pourpre des eaux du fleuve en période d’inondation. En ces temps-là, l’embouchure de l’Aude formait un delta dont le bras principal passait par Narbonne (actuel canal de la Robine) et se jetait dans l’étang de La Nouvelle.

Un autre bras au cours plus sinueux, après quelques 

méandres dans la basse plaine, longeait la colline du Pas de Loup et se perdait dans l’étang de Vendres; il n’avait qu’un faible débit depuis que les Romains l’avaient barré à Sallèles afin de détourner toute l’eau vers Narbonne pour faciliter la remontée des bateaux jusqu’au Port des Barques. Ce petit mais

instable ruisseau croisait un chemin appelé tout simplement Via Curtia, plus court que la Via Domicia qui reliait Narbonne et Béziers (27 Km au lieu de 32 Km) qu’empruntaient par temps sec les cavaliers et les piétons. En période sèche, on franchissait ce cours d’eau à gué et, quand les eaux étaient trop hautes, une barque en permettait la traversée. Issu du limon rouge, CURCIANO est né de cette intersection ( Corciano, le nom latin étant Curcianum de « curtus » court.

L’ancienne narbonnaise devint ensuite sous le nom de Septimanie, partie intégrante du royaume Wisigoth d’Espagne avec Tolède comme capitale qui exista de 419 à 711 pour persister durant le Haut Moyen Âge. Le royaume des Wisigoths eut d’abord Toulouse comme capitale (il englobait la partie de la France actuelle située entre la Loire et les Pyrénées). Après la perte de Toulouse les Wisigoths installèrent leur capitale à Tolède, et en 711 le royaume est conquis par les musulmans.(la rue des infidèles date probablement de cette période).

Le nom de Coursan apparaît pour la première fois en 1048 dans les actes écrits en latin et en occitan par les seigneurs de Coursan dont le suzerain était le Vicomte de Narbonne.

Le château de ces seigneurs de Coursan était bâti face au clocher.

3 article(s)
 
Comparer les articles cochés : 
Nom produit     Marque    Prix   
 solution Saas de commerce électronique